En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. Cliquez ici pour plus de détails
Jusqu'au 31 décembre : vos frais de retour remboursés par Paypal pour tout achat payé par Paypal !

Portage en fonction des cultures

Le portage, une continuité de la grossesse

Portage-bebe-dans-le-monde

 

Depuis la nuit des temps, le portage est considéré comme une continuité de la grossesse.

Cette idée s'oppose néanmoins aux méthodes occidentales contemporaines qui consistent à séparer le nourrisson de sa maman très vite après sa naissance (une chambre à part pour le bébé, des déplacements en poussette.. etc).

Jean Liedloff, dans son livre "Le concept de contiunum, à la recherche du bonheur perdu" revient sur l'importance de conserver un lien physique avec la maman pour le nouveau-né.

Elle prône l'allaitement maternel, le peau à peau, le portage et le cododo par exemple jusqu'à ce que l'enfant se détache progessivement de sa maman.

Mais comment cela se passe-t-il dans le reste du monde ?

Faisons un petit tour du monde du portage, vous serez étonnés du nombre de méthodes et outils de portage différents.

Amérique du Nord et Europe occidentale :

Si le portage revient de plus en plus dans ces pays, il est souvent inspiré de méthodes traditionnelles revisité avec les normes de sécurité en vigueur dans les pays. Ainsi en France par exemple on utilisera la grande bande de tissu ou encore les bandeaux de portage Tri-cotti et même la bb taï inspirée du Mei Tei asiatique (portage dorsal ou ventral composé d'un carré de tissu et de 4 longues bandes de tissu à croiser et nouer). Ces normes interdisent certaines méthodes que nous découvrons ci-après.

En Asie et Océanie :

C'est probablement le continent le plus varié en terme de portage et ce, en raison de la variété de ses cultures.

Traditionnement en Chine par exemple le nourisson profitera d'une magnifique étoffe de portage patiemment confectionnée par les tantes, grands-mère etc de la famille : l'étoffe est brodée de dessins représentant l'histoire de ce nouveau-né, ses origines, sa famille. Plus qu'une écharpe de portage, une oeuvre d'art en l'honneur de bébé.

En Papouasie Nouvelle-Guinée, on est beaucoup plus pragmatique et le filet de portage qui est porté sur le dos et maintenu par une lanière sur le front de la maman est ensuite gardé par l'enfant lorsqu'il grandit et s'en servira de sac à provision.

Au Vietnam, en Thaïlande ou encore au Laos, on trouve ce qui est certainement le plus simple des portages : un simple bout de tissu noué à l'épaule et porté sur le côté. Il n'est pas rare du tout de voir de très jeune fille porter leur petit frère ou leur petite soeur.

Le bébé népalais, lui profitera d'un véritable berceau en bambou. Il y sera couché porté par sa maman à l'aide d'une anse en tissu placée sur le front.

Enfin en Indonésie on trouve l'une des plus atypiques écharpes de portage : elle est décoré de coquillages qui font un bruit amusant lorsqu'ils s'entrechoquent et tenez-vous bien : l'un des coquillages renferme le cordon ombilical séché ! Voila un tradition qui confirme le fait d'associer le portage à une continuité de la grossesse.

 

 

 

En Amérique latine :

C'est au Pérou que l'on retrouve une écharpe de portage proche de celle d'indonésie : en effet, une communauté Péruvienne décore traditionnement l'étoffe de portage d'os séché ou de fruits secs : les éléments émettent un cliquetis qui est censé calmer le nourrisson.

Au Mexique : l'étoffe est simplement composée d'un grande rectangle en coton noué. Elle est très colorée.

En Afrique :

Le pagne africain est peut-être la vision traditionnelle que nous avons du portage avec des bébés qui quitte le portage souvent uniquement lorsqu'ils savent marcher.

Chez les Dogons au Mali, la mère utilisera toujours une étoffe bleue : symbole du liquide amniotique. Encore une fois on retrouve la symbolique de la continuité de la grossesse.

Sur le même concept au Rwanda on appelle l'écharpe de portage faite en peau d'agneau par le même mot utilisé pour désigner le placenta.

Au Groenland :

La maman forme un vrai nid douillet tel une maman kangourou : elle utilise l'immense capuche de son manteau fait de peau de bête pour y plonger son nouveau-né ainsi bien protéger dans son cocon bien chaud.

 

 

 

Article - Portage et civilisations

Publié le : 02/10/2014

Auteur :

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

 

Twitter Google 

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir nos offres spéciales, nos bons plans et suivre notre actualité

Concept-store expert de l'univers enfant

Rêve de Pan ne propose pas seulement la vente de cadeaux pour enfants mais aussi et surtout intervient en véritable expert du monde de l'enfant. Notre service client est à votre disposition pour vous guider dans vos achats pour vos enfants ou ceux de votre entourage. Chaque produit a été manipulé par notre service client, et presque l'intégralité du catalogue est en stock dans notre entrepôt, nous sommes donc à même de vérifier une information, de prendre une mesure, apporter une précision que vous jugerez nécessaire dans votre décision d'achat. N'hésitez pas à faire appel à notre service client qui se fera un plaisir de vous aider à choisir le cadeau idéal pour l'enfant que vous souhaitez gâter.

Rêve de Pan c'est aussi une communauté active dans les domaines de la puériculture, des jouets et de l'aménagement de la chambre d'enfant. Rejoignez-nous et suivez notre actualité.

Rejoignez-nous sur les réseaux sociaux